À la découverte du Warehouse Management System

La mission principale du Warehouse Management System est de gérer efficacement les opérations de stockage dans un entrepôt logistique. Comment arrive-t-il à distinguer les articles réceptionnés des articles à expédier ? Plus d’explications dans cet article.

Qu’est-ce que le Warehouse Management System

Warehouse Management System, en abrégé WMS, est un système informatique de gestion des articles de toute sorte : denrées alimentaires, vêtements, meubles, pièces détachées auto/moto, matériaux de construction, produits cosmétiques, pastilles pharmaceutiques, etc. Grâce à sa performance assez redoutable, il offre un service de quantité et de qualité à la fois. Lequel système permet d’avoir une parfaite connaissance du stock et d’assurer la traçabilité des opérations d’entrée et de sortie des articles dans l’entrepôt.

Quelles sont les compétences du WMS ?

De façon objective, le WMS développe plusieurs compétences. La principale est de gérer le stockage tout en tenant compte des classes de marchandises réceptionnées, des familles logistiques admissibles, des dates des dernières réceptions et des dernières préparations de commandes. Ensuite, le Warehouse Management System doit pouvoir garder les données des articles, à savoir les coordonnées du client et du transporteur ; les numéros, le poids théorique et le code à barres d’identification des articles. Après quoi, toutes les informations sont archivées et éditées avec un bordereau d’expédition pour servir et valoir ce que de droit.

Quel modèle de Warehouse Management System choisir pour son entreprise ?

Le choix d’un Warehouse Management System est fait dans le but d’équiper son entrepôt. Il doit nécessairement répondre à un ensemble de critères que sont : la taille de l’entrepôt à équiper, le personnel qualifié en maintenance. Si tous ces points sont évalués, le Chef d’entrepôt peut se rendre sur le marché. Il doit se faire accompagner d’un professionnel pour vérifier la qualité de la machine à payer.