Fausse couche chez la femme : les réelles causes

De nos jours, 1/4 des grossesses tombent sans avoir fait les neuf mois de leur temps normal. Malheureusement, les femmes qui en sont victimes ne comprennent pas les réelles causes de cette anomalie. Voici à cet effet un article qui lève toute confusion en mettant un accent particulier sur les principales raisons liées aux fausses couches.

Quelles sont les réelles causes de la fausse couche ?

Plusieurs causes sont à la base des fausses couches chez la femme. La plupart sont dues à une anomalie chromosomique dans la formation de l’embryon. Soit il y a un chromosome de plus ou soit il y en a un de moins (on parle de trisomie ou de monosomie). Par ailleurs, il est possible qu’une fausse couche trouve son origine dans les malformations de l’utérus ou du col. Dans ce cas, sous la pression de l’utérus, le col s’ouvre et le fœtus tombe.

Mais, lorsque la cause n’est ni chromosomique ni utérine, l’examen échographique peut la lier à la santé de la mère ou à son mode de vie. En ce qui la santé de la mère, il faut savoir que le risque qu’elle fasse une fausse couche provient des maladies comme l’allergie au gluten, le diabète, les troubles de la coagulation sanguine, le lupus et autres. Quant à son mode de vie, il est très déterminant. Tout vient de son alimentation incontrôlée : la prise de boissons alcoolisées, caféine, plantes amères, médicaments contre-indiqués, etc.

Quelques astuces préventives

Prévenir vaut mieux que guérir. Alors, la première démarche à mener dès qu’une femme se sent enceinte est de recourir à son médecin en vue de recueillir ses conseils. Mais en réalité, la plus grande responsabilité lui incombe personnellement. Elle doit avoir le contrôle de sa santé par son alimentation dès le premier de sa grossesse. Surtout, la consommation de produits chimiques ou de plantes amères est les facteurs simples qui entraînent une fausse couche chez la femme. Attention donc à tout ce que l’on consomme ou boit pendant la grossesse !